27roses.eu

Contre la crise : Voulez-vous un plan de Relance ou pas ?

Le PSE a mis en avant ce week-end ses propositions sur le plan de relance européen. Sur ce point-ci, voici encore une comparaison projet contre projet. La seule question à se poser le 7 juin 2009 est bien celle-ci : en pleine crise sociale, voulez-

24 mai 2009, par David C.


Un bilan de la précédente mandature ? l’inaction généralisée


- Le PPE favorable au maintien du pacte de Stabilité, et durant la présidence Sarkozy, le règne des plans de relance Nationaux.

Pour la droite, le PPE et l’UMP, il n’y a qu’un seul credo depuis 5 ans, le Pacte de stabilité et de croissance. Et ce, depuis qu’il a été adopté au début des années 1990 afin de favoriser une plus grande discipline budgétaire au sein de la zone euro. Le principal objectif du pacte - réduire la dette publique et éviter des déficits permanents des budgets publics - a été maintenu aux moyens de toutes les formes d’idéologie - financière, politique, économique.

Face à la crise, c’est Nicolas Sarkozy et l’UMP qui étaient aux manettes. Bilan, en témoigne le discours de Nîmes, qui reste dans les mémoires Sarkoziennes, pour ses supporters. Le bilan est cependant partagé par tous : les gouvernements nationaux ont fait ce qu’ils voulaient. Ils ont investi peu - 200 milliards d’Euros, alors que les Etats-Unis ont fait cinq fois plus ; les pays européens ont surtout investi chacun dans leur coin, réalisant l’exploit de mettre en oeuvre des plans de relance nationaux... dans une crise financière et économique mondiale ! Bref, ni fait ni à faire.


- Le PSE, proposer pour dépasser l’inaction de la droite européenne .

Grâce aux efforts du groupe socialiste, la réforme du Pacte de stabilité et de croissance adoptée en 2005 a dû favoriser des investissements correspondants aux objectifs de Lisbonne, effort que ne voulait pas soutenir la droite.

Le PSE a exigé des "lignes directrices intégrées pour la croissance et l’emploi". Ce sont les principaux instruments de mise en œuvre par l’UE de sa stratégie de Lisbonne. Après sa révision (de la stratégie de Lisbonne) en 2005 et au terme de la première phase des lignes directrices intégrées en 2007, un deuxième cycle est en cours jusqu’en 2010. Pour cela, il fallait insister sur les domaines toujours "oubliés" par la droite ( En 2007, le rapport stratégique de la Commission proposait de ne pas modifier les lignes directrices intégrées). Un mois avant le sommet européen du printemps 2008, le Parlement européen a demandé aux gouvernements de l’UE et à la Commission de tenir compte des nouveaux défis. Sous l’insistance du PSE, ceux-ci étaient :

- un lien plus étroit entre la stabilité économique, le développement durable, l’inclusion sociale et l’accroissement de l’emploi, ainsi qu’une meilleure coordination économique ;
- plus d’investissements publics et privés de haute qualité dans la recherche et le développement et des systèmes d’éducation de bonne qualité, y compris un apprentissage tout au long de la vie ouvert à tous ;
- une modernisation de l’économie dans le respect de l’environnement en favorisant l’efficacité énergétique et l’utilisation des énergies renouvelables ;
- une meilleure régulation des fonds spéculatifs et des marchés financiers ;
- la prise en compte des gains de productivité dans les négociations salariales ;
- des services sociaux de bonne qualité, à un prix abordable et accessibles à tous ;
- l’amélioration du processus de gouvernance de la stratégie de Lisbonne,.


Le Projet du PPE et du PSE, deux projets très clairement opposés

L’UMP avec le PPE a ratifié le texte commun avec l’ensemble de la droite Européenne. 27 roses vous en communique le verbatim, qui est assez édifiant en pleine crise financière. Ci-dessous, François Fillion en train de signé le texte Européen du PPE avec Donald Tusk, un des pires conservateurs que la Pologne ait connu  :

On ne peut être plus explicite : dans son propos introductif, le programme du PPE ratifié par l’UMP l’affirme : “Car cette crise n’est pas comme les autres, elle n’est pas simplement une crise économique et financière. C’est une crise de valeurs” (PPE, p.4).

- Les fautifs, ce sont les “les familles [qui] renoncent aux obligations et à l’épargne pour rechercher la facilité et le confort, ce sont bien les valeurs qui sont en crise” (PPE, p.4).

- Le retour de l’économie néoclassique : Il s’agit de : “favoriser le retour rapide de la croissance dans toute l’Europe avec une inflation contenue“ ;

- baisser l’écrasante fiscalité “Il faut en priorité soutenir le pouvoir d’achat des Européens et prévenir l’alourdissement de la fiscalité qui décourage l’initiative“. (PPE, p.7)

- Restreindre les ménages : “un effort de fond doit être entrepris pour lutter contre le surendettement des ménages et favoriser l’épargne, source d’investissements”  ; (PPE, p.7)

- Une plus grande liberté d’entreprendre : avec des “mesures en faveur de la liberté d’entreprise, de transmission, de recrutement, d’établissement, d’activité indépendante ou à temps partiel doivent être favorisées pour préparer la reprise“. (PPE, p.7)


Le Projet du PS est cohérent avec les engagements pris par les 27 partis socialistes européens du PSE. Ces derniers ont été actés dans le Manifesto, signé à Madrid le 1er Décembre 2008.


- Un grand emprunt européen des Etats-membres, et injection dans le budget Européen
- Une politique énergétique à l’échelle de l’Union,
- Une directive pour que chaque secteur Européen fasse l’objet de plan et d’objectifs évalués,
- R&D : Europe doit être le premier investisseur mondial,
- Un Pacte européen pour le développement de l’emploi : en évaluant la préservation et l’accès des travailleurs à l’emploi ; en mobilisant des ressources du Fonds social européen pour le retour à l’emploi et la qualification ; en structurant un budget européen : un programme de compétence pour les emplois de demain & les formations de la ’deuxième chance’.
- Utiliser plein les 500M€ du Fonds Européen d’Ajustement à la Mondialisation pour la reconversion et la requalification des travailleurs de l’UE aux emplois de demain.



27roses.eu, blog de militants du PSE (Parti socialiste européen) - PES - 27 roses - élections européennes

| Facebook | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0