27roses.eu

Investir malgré la droite et l’extrême gauche !

En 2005, dans le vote du programme de travail de la Commission, les députés de droite et ceux de l’extrême gauche ont voté de concert contre un amendement du PSE prônant une relance de l’investissement public et privé dans les domaines de l’éducation, de la recherche et de l’innovation.

10 mars 2009, par José L.


Tous les ans, la Commission européenne présente son programme de travail pour l’année suivante. Les députés européens réagissent à ce programme en refusant certaines orientations, et en proposant des pistes d’actions.

En 2005, les socialistes européens ont souhaité ajouter le paragraphe suivant au programme de travail de la Commission pour l’année 2006 :

AMENDEMENT 6 déposé par Hannes Swoboda et Robert Goebbels, au nom du groupe PSE, à la Proposition de résolution commune déposée par les groupes PPE–DE, ALDE et UEN sur le Programme de travail de la Commission.

Paragraphe 16 bis (nouveau) : estime que l’investissement est appelé à jouer un rôle de premier plan dans la modernisation de l’Europe et qu’il faudra convenir d’une action commune pour relancer l’investissement public et privé, mais en faisant porter l’effort sur les formes d’investissement les plus propices au succès de la stratégie de Lisbonne : recherche et innovation, nouvelles infrastructures, économie de la connaissance, éducation et formation, services publics et sociaux de haute qualité et investissement dans la politique industrielle européenne, en particulier dans des secteurs nouveaux et dynamiques comme la nanotechnologie et la biotechnologie

Le PSE s’est battu pour préparer l’avenir...

Avant la crise financière, puis économique, les sociaux-démocrates européens réclamaient déjà des investissements stratégiques pour préparer l’avenir : recherche, innovation, infrastructures, connaissance, éducation et formation, services publics, politique industrielle…

... et droite et extrême-gauche européennes, alliés rétrogrades, ont bloqué ces propositions

Malheureusement, trop peu a été fait ces dernières années. Il faut dire que l’UMP et la droite européenne - alliée avec le Parti Communiste Français et la GUE ! – ont voté contre l’amendement porté par les socialistes… et ont donc constitué une majorité pour refuser ces orientations stratégiques.



27roses.eu, blog de militants du PSE (Parti socialiste européen) - PES - 27 roses - élections européennes

| Facebook | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0