27roses.eu

Ni liste ni programme, l’UMP pratique l’insulte sur Peillon. Affigeant !

On dit souvent que la violence est la force des faibles. A l’UMP, la trash campagne a commencée ! Sans doute parce que, à 60 jours des élections, elle n’a toujours pas ni listes ni de programme. Dans son site officiel, c’est le grand déballage... parler de tout sauf de son programme (inexistant). Dernièrement, c’est Vincent Peillon qui a subi la foudre. Le plus navrant, c’est qu’à y regarder de plus près, les charges envoyées sont le plus souvent le fruit d’une méconnaissance totale des programmes du PSE. Messieurs les UMPistes, si vous ne vous fatiguez pas à faire un programme, s’il vous plaît, lisez-le nôtre ;)

11 avril 2009, par David C.


Petit Rappel Citoyen :

Aujourd’hui, au moment d’écrire ce billet, nous sommes à 56 jours 19 heures, 48 minutes et 54 secondes avant les élections européennes.

Et l’UMP n’a toujours :

- pas de liste
- pas de programme.

Je pense qu’il n’est même pas la peine de commenter cela, un grand buzz dans la France entière commence à monter : les ni liste ni programme de l’UMP. Quelques soient les sensibilités politiques, nous sommes tous bien d’accord pour trouver cela désolant pour notre conception de la responsabilité, et surtout la responsabilité en politique. C’est dire à quel point les UMPistes se fichent de manière éhontée des choses Européennes.

Cela ne valait pas la peine de rajouter à cette désolation, de l’insulte.

Le ton de la campagne Européenne de l’UMP : pas de programme, de l’insulte

Pas la peine de faire de la pub à ceux qui ne sont pas dans un registre de débat d’idées sur les faits. Mais sur des attaques de personnes, et pire, sur des contrevérités manifestes. Pas besoin d’aller chercher bien loin, l’UMP n’annonce rien, dans l’incapacité, car, de source sûre, un différent s’exprime au plus haut niveau sur les lignes forces du programme.

Visiblement, l’UMP ne veut pas reprendre les propositions de ses collègues du PPE (pourtant, pendant 5 ans, ils ne cesseront pas de voter pour eux). Sympa pour leurs votants !

Dernière pierre à cet édifice antidémocratique, désormais c’est l’insulte. Le plus violent a été dans le Sud Est. Les candidats et l’UMP local ne n’ont, certes, pas la réputation d’être des enfants de coeurs. Néanmoins, notre candidats Socialiste, Vincent Peillon, se fait mitraillé d’insultes.

Très officiellement, l’UMP se permet de laisser publier des titres comme cela :

BMP - 216.6 ko

Comble du comble, visiblement, les élus UMPistes n’ont pas bien lu le Manifesto et la position du PS favorables aux démarches d’entrée de la Turquie, puisqu’ils écrivent ceci en dépit de toute logique :

BMP - 547.5 ko


27roses.eu, blog de militants du PSE (Parti socialiste européen) - PES - 27 roses - élections européennes

| Facebook | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0