27roses.eu

Rejoignez le mouvement Européen pour une primaire PSE en 2013

Une très grande victoire pour le socialisme Européen est en train de se produire. Le PSE a invité à Bruxelles, pour débattre, les deux coordinateurs d’un appel des militants activists PSE. Son objet : la formation d’un processus de primaire pour la sélection du candidat du PSE pour la prochaine élection Européenne de 2014. Nous appelons à adhérer à ce mouvement non seulement dans son groupe Facebook, mais également à l’échelle de votre parti.

23 août 2010, par David C.


- Pour rejoindre le groupe Facebook  :

- Le site Web officiel


Cette invitation est une très grande victoire, premièrement parce que la voix des militants activists PSE semble faire résonance dans l’enceinte de la vie interne du PSE et des partis membres. Deuxièmement, car après la défaite affirmée de Juin 2009, le PSE a grandement besoin d’avoir un candidat formel, affirmé, et dont le processus de sélection suscite un réel engouement parmi les militants et les citoyens européens. Rappelons que le traité de Lisbonne donne à la majorité sortante du parlement, la direction effective de la Commission Européenne.

Dans cette optique, le PSE, qui n’a pas souhaité reproduire les mêmes erreurs que par le passé, doit pour l’instant formaliser un processus de sélection en même temps que la démocratie de son parti européens. Ainsi, avec le soutien du ‘collectif 27roses’, nous vous appelons à rejoindre l’action menée pour une primaire ouverte aux militants du PSE en 2013.

Les raisons de la bataille des primaires au sortir de Juin 2009

Il fallait bien admettre qu’au regard des dernières élections européennes le constat est clair : les scrutins électoraux ne se remportent pas sans la capacité à incarner un projet d’alternance politique clair pour les citoyens. Pour autant, le chemin de la démocratisation du parti nécessite un temps long de transformation, tel que nous vous en restituons les principales étapes.

Un manque criant de leadership politique. En effet, partout sur le continent et dans le monde, un leadership politique sans conteste et unifié permet la mobilisation effective des populations pour élire le mouvement politique incarnant le réel changement de leur politique et de leur mode de vie. Outre un activisme louable sur les fronts politiques, le PSE a montré sa pertinence lors de la dernière campagne européenne. L’existence et la rédaction d’un programme commun, le Manifesto, ratifié et amendé par les 33 partis frères, a constitué un progrès considérable pour le socialisme européen. Cela dit, il nous faut également assumer le constat que tous les partis socialistes européens n’ont pas joué le même jeu.

Notre incapacité à supporter ensemble une candidature commune face à Barroso et au PPE nous a fait perdre beaucoup de crédibilité. Les citoyens européens l’ont su et nous ont sanctionnés. Il fallait donc faire évoluer les statut et le mode de fonctionnement au sein du PSE.

Des contributions des militants du PSE dans le sens de la démocratisation. Ainsi, Divers initiatives ont fleuri pour faire changer la donne, continuer le processus démocratique du PSE, et ce, dans plusieurs domaines.

- Par exemple, les revendications de la contribution de 27roses pour le Congrès de Prague allaient dans ce sens : 1° Respect à l’avenir du principe du Manifesto ; 2° désignation, avant les élections européennes, son candidat à la présidence de la Commission européenne, un leader désigné par tous le PSE et donc, par tous les partis socialistes européens ; 3° parmi les diverses manières de démocratiser le PSE comme parti à l’échelle européenne, des processus de désignation doivent être soumis aux militants PSE.

- De même, réunis à Dublin en Automne dernier, les militants du PSE avaient initié la demande d’une plus grande participation effective au sein du PSE. Un processus long de démocratisation du Parti Socialiste Européen n’est pas évident en soi, ni pour les organisateurs, ni pour les militants. Cela dit, une réelle volonté de prendre toute part à la démocratisation des structures et des décisions du parti a été fortement revendiqué dans une assemblée spontanée (fringe meeting) des activists à Dublin.

Le Congrès de Prague 2009 où l’officialisation de la démocratisation du PSE. Après avoir fait, dans nombres de City Group, des contributions et amendements pour le Congrès de Prague par les militants, le rendez-vous a réalisé toutes ses promesses.
En effet, Poul Nyrup Rassmussen a très clairement emmené le PSE dans la voie de sa démocratisation. Dans les statuts du PSE, les militants (activists) ont désormais une existence réelle, leur participation est très largement souhaitée ; de plus, le processus du Manifesto est entériné et le choix d’un leader commun pour la prochaine échéance de 2014 également.

Mais ces changements développaient un vide statutaire, tel que l’a formulé, à raison, l’intervention du vice président du PSE, Alain Richard, lors de son passage à la tribune du Congrès de Prague. En effet, le choix d’un leader commun ne disait rien sur le processus de cette décision, un vote de confiance a été ratifié pour reporter la décision du modus operandi d’une telle de désignation. Désormais, les activists PSE souhaitent s’inscrire dans cette démarche : une primaire serait la plus démocratique des décisions.

Le besoin de soutenir le PSE dans la voie de sa démocratisation. Un an après, peu a été dit sur le processus de désignation du leader du PSE. Seulement quelques réflexions ont été diffusées sous des médias diverses, notamment une contribution de la FEPS, sous la plume de la politologue Ania SKRZYPEK. Cette dernière ne prend pas partie, mais balise l’horizon des choix à faire, en mettant en évidence, sur ces grands choix, les enjeux à venir pour le PSE, et la nécessité de les résoudre. Surtout, parmi les parties prenantes, nous avons non seulement la présidence du PSE, les leaders des partis membres, mais également ses activits ; la question de la primaire, quelle soit ouverte ou non, est ainsi posée en tant que telle. Et, c’est tout le mérite d’un tel apport. Mais, il faut désormais passer à une vitesse supérieure.

Les activists européens prennent l’initiative pour demander une primaire du PSE en 2013

Une nécessaire pression démocratique. Ania SRZYPEK a raison de débuter son argumentaire en présentant les chiffres de participations aux élections européennes. Une élection commence par la mobilisation des partis, en plus de leur engagement indéfectible. En l’absence de réel débat public sur la question, c’est le réseau des militants activists européens qui a du être relancé. Ainsi, sous la coordination des membres les plus actifs des activists du PSE, à savoir Desmond O’Toole et José Reis Santos, respectivement responsables PSE du Labour Irlandais et animateur du PS portugais. Des infatigables travailleurs de la cause du Parti Socialiste Européen, pour qui connait la vie interne de celle-ci.

Un blog a été activé nouvellement, relayé par une partie de la blogosphère militant européen ; pour l’instant, la progression est régulière et devrait se prolonger plus intensément encore avec la rentrée des vacances pour tout le monde. Le collectif ‘27roses’ prend naturellement toute sa part en relayant l’initiative, nous allons mener au cours des mois qui viennent diverses actions dans ce sens.

L’enjeu est bien évidement de faire monter une pression démocratique pour le suffrage des militants PSE dans la désignation de leur candidat en 2013 afin de pouvoir faire de l’élection de 2014 un réel engouement aux quatre coins de l’Europe, et, surtout, impliquer plus encore les partis européens au niveau national.
La reconnaissance du mouvement par le PSE.

C’est pourquoi l’invitation du PSE adressée à Desmond O’Toole et José Reis Santos, les deux coordinateurs, est une première victoire dans ce mouvement : la prise en compte du souhait des militants, leur reconnaissance, et l’appui dans l’élaboration de règles communes pour le PSE et pour tous les partis européens. Gageons que cela n’est qu’une première étape, que cela n’élude en rien les débats à mener pour chacun des City Groups et des partis nationaux dans l’élaboration de règles et de positions communes.



27roses.eu, blog de militants du PSE (Parti socialiste européen) - PES - 27 roses - élections européennes

| Facebook | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0